L’automatisation des relevés de températures : comment ça fonctionne ?

Au quotidien, nous utilisons de plus en plus d’outils numériques. C’est le cas de nombreux professionnels de l’alimentaire qui automatisent désormais leurs relevés de températures par confort et sécurité, entre autres. Cependant, utiliser ne veut pas forcément dire comprendre. Aujourd’hui, on vous explique la technologie qui se cache derrière l’application TrustEat ! 

Pourquoi automatiser ses relevés de températures ?

La chaîne du froid, “C’est un préalable, pas une option” nous confiait Jérôme Doria, président de la commission numérique du GNI. 

Beaucoup de restaurateurs partagent cet avis et la considèrent comme une priorité, car c’est avant tout un outil de travail pour eux. Ce qui est sûr, c’est que tout restaurateur qui se respecte doit connaître et appliquer les règles HACCP : il s’agit avant tout d’une affaire de santé publique. Et pour cause, le non-respect de ces normes peut entraîner de graves répercussions pour la clientèle, comme l’intoxication alimentaire par exemple. 

“On a forcément la santé des gens entre nos mains” confirmait Jérôme Prévost, patron et chef cuisinier de la Maison Prévost. 

Les chiffres ne mentent pas : en 2018, on dénombrait 1455 cas d’intoxication alimentaire faisant 3 décès et 600 hospitalisés.
Pour en savoir plus, lisez notre article : Rupture de la chaîne du froid, une affaire de santé publique.

Même si le sujet est pris très au sérieux par la profession, les métiers de l’alimentaire ont une forte pression sur les épaules, beaucoup de responsabilités et les contraintes qui vont avec. La liste des choses à faire est sans fin : démarches administratives, préparation du service, gestion des fournisseurs, nettoyage… Bref : dans le rush, il n’est pas toujours facile de penser à tout et de ne rien oublier. 

C’est pourquoi de plus en plus de restaurateurs choisissent d’automatiser leurs relevés de températures. Désormais, plus besoin de le faire 2 fois par jour comme l’impose la loi : un capteur s’en charge !
Avouons-le : personne n’aime s’y coller et la tâche est contraignante. D’ailleurs, les équipes nous indiquent souvent que c’est source de tension entre eux, c’est dire ! Et puis, qui n’a jamais connu une coupure d’électricité tardive, une porte de frigo mal fermée ou encore un problème après avoir quitté le restaurant ? C’est aussi l’avantage de ces systèmes intelligents : ils vous alertent en cas de problème. 

La radio se réinvente !

Chez TrustEat, on nous demande souvent comment fonctionne l’automatisation des relevés de températures. Tout commence avec 4 outils de travail : notre application, un capteur, un réseau et nos serveurs. 

Le capteur est le premier maillon de la chaîne. C’est un petit appareil électronique à placer dans un point froid (frigo, congélateur, chambre froide…). Pour comprendre comment bien installer son capteur de température dans son frigo, n’hésitez pas à lire notre article à ce sujet. 

Toutes les 15 minutes, le capteur récupère la température et l’envoie à notre base de données via un réseau privé (votre box internet) ou via l’un de ces 2 réseaux publics : LoraWan et Sigfox. Ce sont des opérateurs de télécommunications qui travaillent non pas avec la 5G comme les opérateurs téléphoniques traditionnels, mais avec de la 0G : des fréquences radios. Tous deux sont leaders sur le marché et c’est pourquoi nous avons choisi de travailler avec ces réseaux, afin d’assurer à nos clients une couverture radio optimale. 

Pour définir si le capteur utilisera le réseau Sigfox ou Lora, nous entrons sur leurs sites respectifs l’adresse du restaurant qui souhaite souscrire. Nous choisissons ensuite le réseau qui dispose de la meilleure couverture (voir les photos ci-dessous).

                                                         

                                                                        Couverture LoraWan                                      Couverture Sigfox

Il se peut cependant que la réception des 2 réseaux soit mauvaise. Lorsque la réception des réseaux est mauvaise (finalement, comme un téléphone classique), nous utilisons le réseau privé de l’établissement auquel nous ajoutons une “passerelle”. 

La passerelle est un outil qui permet de se connecter à la box internet pour récupérer les informations du capteur. Elles sont ensuite transmises à notre serveur où nous stockons les relevés de température (pendant plus d’un an). 

Comme dit le dicton “il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier”. C’est aussi la règle que nous appliquons avec les données de nos clients : elles sont conservées sur plusieurs serveurs afin de garantir leur sécurité.

L’application TrustEat permet finalement de paramétrer les températures minimales et maximales à ne pas dépasser.
Si les températures franchissent ces seuils, un événement se déclenche dans notre base de données : c’est le signal d’alerte pour envoyer au client une notification et/ou un mail afin de lui signaler le problème. (Psssst… les SMS arrivent bientôt en option !) 

Si vous ne le saviez pas déjà, TrustEat est un service sans engagement.
Vous n’êtes pas satisfait ? L’abonnement se termine à la fin du mois. 

Alors, qu’est-ce que vous attendez ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.