Vous avez reçu du vin ? Découvrez quelques astuces pour la conservation.

Les fêtes de fin d’année sont souvent synonymes de réunions de famille, bien manger et cadeaux. À cette occasion, nous recevons souvent des bouteilles de vin, ou autre. Aujourd’hui TrustEat vous offre ses conseils sur comment conserver au mieux ses bouteilles de vin avec ou sans cave, frigo.

Nous parlerons d’hygrométrie et de température. Mais qu’est ce que l’hygrométrie ? Il s’agit du degré d’humidité de l’atmosphère. Il n’y a pas que l’humidité de la pièce qui importe mais aussi la température de celle-ci.

L'hygrométrie de votre lieu de stockage

Afin de optimiser le stockage de vos bouteilles, il faut savoir que l’hygrométrie est un élément essentiel pour assurer la conservation de vos bouteilles.

Si l’humidité de votre pièce ou de votre endroit de stockage est trop faible, cela peut rétrécir vos bouchons de liège et dégrader/altérer la qualité de votre bouteille lorsque l’air pénètre le vin.

Si l’humidité est trop élevée, cela détériorera vos étiquettes.

L’hygrométrie idéale pour vos bouteilles se situe entre 50 et 80%.

Pour mesurer l’hygrométrie :

  • vous disposez d’une cave à vin avec hygromètre intégré
  • vous faites appel à TrustEat, grâce à nos capteurs vous pouvez mesurer le taux d’humidité de votre endroit de stockage.

La température

Deuxième facteur important pour le stockage de vos bouteilles : la température.

Il y a plusieurs températures idéales selon le type de vin et l’utilité :
– vin rouge : conservation à 17/18°
– vin blanc : conservation à 8/9° (vins pétillants et vins blancs secs)
– pour le vieillissement : entre 10 et 14°
– pour le service : selon le type de vin entre 8 et 18°.

Pour mesurer la température :

  • vous disposez d’une cave à vin avec thermomètre intégré
  • vous faites appel à TrustEat, grâce à nos capteurs vous pouvez mesurer automatiquement la température de votre endroit de stockage.

Les différents types de cave à vin

Il existe 2 types de cave à vin :

  • la cave à vin électrique (refroidisseur)
    Cet appareil conserve le vin à une température constante et idéale. Il peut être placé dans la cuisine, le salon ou la salle à manger. Le refroidisseur fournit des températures personnalisées.
  • la cave à vin naturelle
    Cette cave se trouve généralement en sous sol de maison. Elle construite en pierre ou en brique avec des sols en terre ou en pierre. Cela créé un cadre humide pour vieillir correctement les vins ou les stocker plus de 5 ans.

Pour les caves à vin électrique, il en existe 3 types : 

  • cave de service / mise en température : pour but de servir les vins en température idéale pour la dégustation
  • cave de vieillissement : pour la conservation des vins. Ces caves reproduisent les conditions que pour les caves naturelles. Il faut veiller à bien suivre les règles de conservation : absence de chocs thermiques, maintien d’une hygrométrie comprise entre 50 et 80° et absence de lumière.
  • Polyvalente : allie les deux fonctions citées ci-dessus.

Les grandes règles de conservation du vin

1/ Disposer d’une cave, d’un local ou d’un système de stockage à l’abri des convoitises.

2/ Une obscurité parfaite.
Le vin doit être protéger de la lumière pour pouvoir vieillir dans des conditions optimales. La lumière peut sensiblement endommager vos bouteilles et leur donner un « goût de lumière » définitif.
→ Éviter de stocker vos vins dans la cuisine ou le séjour, préférez une armoire de cave ou une cave.

3/ Une température constante.
Les modifications de températures sont préjudiciables au vin. Il est conseillé de stocker vos bouteilles dans un endroit où la température est maintenue entre 10° et 14°. Si la température dépasse 14°, cela accélère le processus de vieillissement du vin et à l’inverse, une température trpo basse le ralentit.

4/ Hygrométrie adaptée.
Il faut préserver les bouchons qui sont sensibles à l’humidité : l’hygrométrie doit être maintenue au dessus de 70%.

5/ Une aération permanente.
Mauvaises odeurs et moisissures menacent la bonne conservation des vins. Une bonne circulation de l’air est indispensable pour éviter ces désagréments. Il faudra prévoir un système de ventilation permettant de renouveler en continu l’air de la cave, de façon naturelle. 

6/ Un système anti-vibrations.
D’importantes vibrations risquent de perturber le processus d’évolution des vins en accélérant leur vieillissement et en empêchant la sédimentation des tanins. 

7/ Un stockage pratique et accessible.
La bonne combinaison conjugue un maximum de capacité de rangement sur un minimum de place. Pour une utilisation intelligente de l’espace, certains critères sont à prendre en compte : les différentes tailles et formes de bouteilles ainsi que leur quantité.

Si vous avez peur que vos vins se dégradent, prenez rendez-vous avec nos conseillers. Ils vous informeront sur l’hygrométrie et la température. Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.