L’éco-score : qu’est ce que c’est ?

Parlons écologie ! Parce que oui, chez TrustEat, une des causes qui nous tient à cœur c’est bien le gaspillage alimentaire et donc l’impact environnemental que cela implique. C’est là que nous parlons d’éco-score.

Ne pas gaspiller, c’est top, mais consommer des produits qui ont un faible impact environnemental, c’est encore mieux ! Alors, pour vous guider dans une démarche toujours plus responsable, on vous explique tout !

manifestation éco-score écologie

L'éco-score, kesako ?

L’éco-score est un indicateur qui mesure l’impact environnemental des produits alimentaires. Il vient compléter les informations nutritionnelles. Cet outil a été créé pour guider les consommateurs dans leurs choix alimentaires. Ainsi ils se rendent compte de l’impact environnemental d’un produit.

Créé en 2021, il voit le jour suite à la demande et la démarche des plusieurs acteurs de la distribution, de la restauration et du numérique. Ces derniers souhaitent conjointement réduire l’impact de l’alimentation sur la planète.

Comment ça marche ?

L’utilisation est relativement simple. À l’image du nutri-score, cet indicateur classe les aliments en cinq catégories allant de A à E : du plus faible au plus fort impact sur l’environnement.

Deux choses sont prises en compte dans le calcul de l’éco-score :

  • les impacts environnementaux liés au cycle de vie : de l’extraction à la transformation des produits en déchets. Ces données sont sur 100 points.
  • les impacts environnementaux complémentaires : la présence des labels, l’emballage final, l’origine des ingrédients, le lieu de fabrication et les espèces animales menacées. L’absence ou la présence de certains de ces composants débouchent sur des malus et des bonus.
éco-score notes

À quoi ça sert ?

L’objectif de la démarche est de provoquer d’importants changements de consommation concernant les achats issus de l’industrie agroalimentaire. L’ambition tend également à ce que le score influence de manière significative la décision des consommateurs.

Cette démarche s’inscrit dans une tendance à consommer mieux. En France, en 2020, plus de 6,5% de la consommation alimentaire des ménages était consacrée à l’achat de produits bios.

rayon fruits et légumes

De plus, le secteur du bio en France a doublé en cinq ans, le classant ainsi parmi les premiers producteurs de produits biologiques et marchés européens : la deuxième place du marché européen pour être exacte ! C’est donc plus de 5994 fermes bios qui ont été créées et, en plus, 2704 entreprises engagées en bio constatées en 2020. 9 français sur 10 avouent avoir déjà consommé des produits biologiques. 13% consomment bio encore tous les jours selon l’Agence Bio.

Nos recherches montrent que la crise sanitaire, mais également les confinements successifs, ont confirmé les tendances des consommateurs relativement plus sensibles aux produits qu’ils consomment. La crise économique, qui a frappé les petits commerçants et les producteurs locaux, a très nettement augmenté la solidarité entre les personnes. L’année de deux confinements a permis que :

  • le marché du bio franchisse le cap des 13 milliards d’euros
  • le seuil symbolique des 50 000 exploitants agricoles bio a été dépassé pour atteindre le nombre de 53 255, soit 12% des agriculteurs français

En 2021, on constate que 57% des Français achetaient plus de produits frais et de saisons, et 58% choisissaient d’ailleurs beaucoup plus les produits locaux et les achats en circuits courts.

Mais alors, quels sont les résultats de l'éco-score ?

Des chiffres ont été publiés un an après le lancement de ce nouvel outil. D’après les différentes études, l’éco-score a influencé les achats de 69% des consommateurs. 92% des consommateurs considèrent également qu’un indicateur comme celui-ci devrait être obligatoire sur tous les produits. Cette étude a été menée sur 6000 consommateurs.


On remarque donc que cet outil a conquis les acheteurs qui demandent davantage de produits écoresponsables et de la transparence de la part des différents groupes et des différentes marques. Le groupe Carrefour a d’ailleurs utilisé cet objet, mais seulement sur les produits présents au niveau de son e-commerce. 80% des consommateurs ont trouvé que l’éco-score rendrait leurs achats plus clairs et éclairés.

éco-score exemple

En plus d’apporter une transparence supplémentaire, l’éco-score représente un véritable engagement de la part des personnes qui l’utilisent. Dans un climat anxiogène et alarmant confirmé par le dernier rapport du GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat), l’éco-score permet de répondre partiellement aux attentes de d’adaptation des consommateurs face à une urgence écologique mondiale qui nous touche tous.

C’est pourquoi chez TrustEat, nos équipements vous permettent d’éviter le gaspillage alimentaire à votre échelle. Sans panne de vos points froids, ce sont des milliers d’euros que vous économisez et des aliments que vous sauvez. Investissez dans la fiabilité, et contribuez à votre échelle au changement de demain !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page de service.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.